JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • angestellte teaser schmal

Newsroom

S'informer.

Comprendre les enjeux.

Coronavirus – assouplissement d’envergure: les employeurs ont désormais un devoir de diligence

Jeudi, 24. Juin 2021
Le Conseil fédéral reste fidèle à sa ligne et continue d’assouplir les mesures de lutte contre le coronavirus à grands pas. Jusqu’à présent, sa stratégie libérale a bien fonctionné, et le nombre de cas évolue bien, également en comparaison avec d’autres pays. Espérons que la situation ne changera pas après ces nouveaux assouplissements.

 

Pour les travailleurs, les trois points suivants sont particulièrement importants :

 

  • Le télétravail obligatoire est abrogé et remplacé par une recommandation de télétravail ; il n’est plus nécessaire de réaliser des dépistages réguliers pour que les employés puissent travailler sur place. Cela présente un certain risque, notamment pour les personnes particulièrement vulnérables. Employés Suisse demande donc aux employeurs de continuer à autoriser leurs employés à travailler à domicile et de tester volontairement et régulièrement leurs employés sur place, malgré l’exemption de l’obligation de test. Les personnes particulièrement vulnérables (ce qui inclut probablement diverses personnes qui ne peuvent pas être vaccinées) doivent continuer à être strictement protégées.
  • Au travail, le port du masque n’est plus obligatoire. Selon le Conseil fédéral, les employeurs « sont toujours tenus de protéger leurs employés ». Employés Suisse considère que l’abrogation du port du masque et la levée de l’obligation de dépistage sont risquées. Il appelle les employeurs à exercer leur devoir de diligence – c’est à eux de décider s’il est nécessaire de porter un masque sur le lieu de travail et si des tests sont effectués. Mieux vaut prévenir que guérir !
  • Le Conseil fédéral a porté à 24 mois la durée maximale du droit aux indemnités de RHT et a prolongé la durée de la procédure simplifiée pour cette indemnité. Employés Suisse s’en félicite. Le chômage partiel s’est une nouvelle fois avéré très efficace pendant la crise mais tous les secteurs ne sont pas encore sortis d’affaire. Les mesures du Conseil fédéral permettent une transition en douceur vers la reprise économique et sécurisent les salariés.

 

Pour que la grande ouverture du week-end prochain soit un succès, malgré le danger accru que représente la propagation du variant Delta dans notre pays, nous devons tous rester disciplinés et nous en tenir aux quelques mesures encore en place. Ces mesures, ainsi que les tests et les vaccinations, nous permettront de profiter de l’été sans inquiétude.

 

Employés Suisse
Identification
Contact
Recherche